Claude Iverné-Fondation HCB

Le 23 juin, suite aux délibérations qui se sont tenues à la Fondation Henri Cartier-Bresson à Paris, le jury du Prix HCB 2015 a désigné le photographe français Claude Iverné pour son projet « Photographies soudanaises, le fleuve des Gazelles ». Sa candidature était présentée par Xavier Barral, éditeur.

Né en 1963, Claude Iverné vit et travaille en France et au Soudan. Formé à la photographie auprès des grands noms de la mode, il travaille avec Pierre Cardin, puis les studios Pin-Up : Roversi, Snowdon, Olivar, Watson, etc… La presse remarque ses portraits, et lui commande des reportages. Il fréquente le séminaire de Jean-François Chevrier à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris et s’oriente vers une photographie plus affranchie, en tension entre les beaux-arts et les sciences sociales. Il défend la vue de l’œil humain comme méthode d’enregistrement, l’intimité et le brouillon comme mode de description.

Depuis 1998 et son premier voyage au Soudan, Iverné s’interroge sur les notions de territoire, d’identités et des codes et standards de représentations associés. En 2003, pour répondre à ses questions, il fonde Elnour (la lumière), bureau de recherches et de documentation où cohabitent ­­photographes, artistes, scientifiques et écrivains. Sa connaissance du pays et sa pratique de la langue l’amène à contribuer à de nombreuses conférences et interventions publiques.

Il a exposé aux Rencontres internationales d’Arles (projection Fnac, 2002), aux Nations-Unies, Khartoum 2002, à la Maison des métallos, 2003 et 2013, à la galerie Clémentine de le Ferronnière, 2011, à la galerie 123, Londres 2004, au Centre culturel français, Khartoum 2004, au musée Royal de Mariemont, Belgique, 2007, à Visa pour l’image, Perpignan, (projection 2007), au centre culturel d’Égypte, Paris, 2010. Il a remporté le prix 3P, 2004 et fut commissaire de l’exposition Soudan aux Rencontres internationales de Bamako, 2005.

Il a contribué à l’entrée de photographes soudanais dans des collections publiques internationales.

http://www.henricartierbresson.org/laureats/claude-iverne/

Article publié le 1er juillet 2015

kap-chagny.pagesperso-orange.fr

Bernard-Noël Chagny

Collaborateur régulier des missions françaises au Soudan depuis 1994, Bernard-Noël Chagny est un professionnel de la photographie aérienne dediée à l’archéologie. Il a notamment travaillé sur les sites de Doukki Gel, Mouweis, el-Hassa et Sedeinga. Il utilise la plupart du temps une nacelle photographique radiocommandée avec retour vidéo, portée par drone, cerf-volant ou ballon, qui permet de réaliser des prises de vues de qualité.

elnour.net

ELNOUR

En arabe, Elnour signifie la lumière, ce qui rend les choses visibles.

Elnour a été fondé en 2003 par le photographe Claude Iverné, extension naturelle de ses travaux au sein des territoires soudanais depuis 1998. Le Nord et le Sud Soudan sont pour le moment les plus représentés, de même que les photographes, artistes, scientifiques et écrivains associés à ces territoires.

Elnour abrite une collection d’environ 12.000 images digitalisées de 1890 jusqu’à aujourd’hui, avec des clichés contemporains et anciens. La bibliothèque compte environ 300 livres originaux, depuis le XVIIIe siècle à nos jours, Fac-similés et reproduction d’ouvrages, cartes et articles de la même période.

ifra-nairobi.net

IFRA Nairobi

L’Institut Français de Recherche en Afrique contribue à promouvoir différents travaux scientifiques et universitaires en Afrique de l’Est (Kenya, Tanzanie, Ouganda) en favorisant une approche pluridisciplinaire. L’Institut travaille en collaboration avec de nombreux centres de recherche et universités africains et européens. À Nairobi, l’IFRA coopère plus particulièrement avec l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) dont il accueille deux chercheurs travaillant sur un programme commun ainsi qu’avec le British Institute in Eastern Africa.Actuellement l’Ifra coordonne différents programmes de recherche dans les domaines suivants : politique et identités émergentes ; environnement et gestion des ressources naturelles ; gouvernance urbaine.

college-de-france.fr

Collège de France - Bibliothèque d'Egyptologie

La Bibliothèque d’Egyptologie possède un fonds spécialisé sur l’Égypte de la période prédynastique à la période romaine, sur la philologie, la linguistique et la paléographie hiéroglyphiques, hiératiques, démotiques et coptes, sur l’épigraphie, l’histoire et l’archéologie de l’Égypte et de la Nubie, et enfin sur la représentation de l’Égypte pharaonique depuis la fin du paganisme jusqu’à l’époque actuelle.
En 2008, elle a reçu en don la bibliothèque de Jean Leclant. Ce fonds, évalué à 12 000 volumes, est en cours de traitement.
Elle conserve en outre les fonds d’archives scientifiques d’anciens professeurs titulaires de la chaire et d’égyptologues français et étrangers, incluant des fonds d’archives photographiques.

ifra-nigeria.org

IFRA Nigeria

L’Ifra-Nigéria, seul ou en partenariat avec des institutions françaises, africaines ou internationales, dirige des programmes de recherche en sciences sociales et humaines et accorde, sur ces programmes, des allocations et des subventions de recherche. Au cours des dernières années, des recherches à l’Ifra ont été menées sur les transitions démocratiques, la violence et la gestion urbaine, la réforme des systèmes éducatifs en Afrique, les études transfrontalières, les réseaux religieux, la violence politique et le Nigéria à l’heure des indépendances. D’autres disciplines sont également représentées de l’archéologie à la linguistique en passant par la musicologie ou l’économie. L’Institut gère un centre de documentation et publie des documents de travail et des ouvrages. Il accueille des chercheurs en résidence, favorise les échanges scientifiques entre chercheurs français et africains, organise des colloques, des conférences et des séminaires de formation méthodologiques.

cfee.cnrs.fr

CFEE Addis Abeba

La Maison française des études éthiopiennes créée en 1991 a succédé à la Mission archéologique en Éthiopie, établie en 1955 afin de coordonner les fouilles françaises dans la cité antique d’Aksum. Elle est devenue le Centre français des études éthiopiennes en 1997. Il produit et diffuse des savoirs originaux sur les sociétés passées et contemporaines de l’Éthiopie et de la Corne de l’Afrique. Il est l’héritier de la Mission archéologique française en Éthiopie, fondée en 1952 à la demande de l’empereur Hailé Sellassié I pour participer à la création du Service des antiquités. En 1991, ses missions sont étendues aux sciences humaines et sociales et il est intégré au réseau des IFRE. Depuis 2007, il est sous cotutelle du CNRS et il est associé à l’ IRD en 2008. S’appuyant sur un solide réseau de partenaires français et éthiopiens, le CFEE ambitionne de devenir une plateforme de recherche européenne.

ifas.org

IFAS Johannesburg

L’IFAS-Recherche (Umifre 25) a été fondé le 12 mai 1995 pour répondre à la volonté de la France de prendre part à la construction de la nouvelle Afrique du Sud dans le domaine de la recherche en sciences humaines et sociales. L’Ifas a pour tâche principale d’étudier la reconstruction des espaces et des identités dans l’Afrique du Sud post-apartheid ; observation des indicateurs du changement social et politique (approches transdisciplinaires).
L’Ifas a un mandat régional sur l’ensemble de l’Afrique australe : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Swaziland, Zambie, Zimbabwe et République démocratique du Congo. Dans ce cadre régional, l’Ifas cherche à favoriser la création de réseaux et d’équipes, soutient et suscite les projets de chercheurs européens et africains renforçant l’expertise en SHS sur l’Afrique australe.

Musée National de Varsovie/Galerie Faras

La Galerie Faras abrite spécifiquement des œuvres d’art d’époque chrétienne en Basse-Nubie. Ces œuvres se trouvent au Musée national de Varsovie grâce aux efforts des archéologues polonais qui ont participé à la campagne internationale UNESCO destinée à préserver les vestiges des sites occupant la vallée du Nil au sud de la première cataracte. Les recherches archéologiques menées dans la région de la ville antique de Faras, près de l’actuelle frontière soudano-égyptienne, ont mis au jour les vestiges de la fameuse cathédrale, dont les murs étaient ornés de peintures religieuses. Aujourd’hui, 67 de ces œuvres sont conservées au Musée National de Varsovie aux côtés d’autres objets majeurs de Faras. À l’automne 2014, la Galerie Faras a été ouverte au public dans une toute nouvelle configuration. La salle principale présente les peintures murales selon leur emplacement d’origine, et une reconstruction 3D de l’intérieur de la cathédrale complète la restitution en présentant les peintures conservées au Musée national du Soudan à Khartoum.

soleb.com

les éditions Soleb

Soleb est une maison d’édition indépendante spécialisée dans l’histoire — et en particulier dans l’égyptologie — publiant, entre autres, les ouvrages de la série « études d’égyptologie » de la chaire « Civilisation pharaonique : archéologie, philologie, histoire » de Nicolas Grimal, professeur au Collège de France.

orient-mediterranee.com

Site officiel de l'UMR Orient & Méditerranée (Paris)

Orient & Méditerranée est une Unité Mixte de Recherche en Sciences historiques, philologiques et religieuses, associant le Centre National de la Recherche Scientifique, CNRS, l’Université Paris-Sorbonne, Paris IV, l’Université Panthéon-Sorbonne, Paris 1 et l’École Pratique des Hautes Études

ifre.fr

Instituts français de recherche à l'étranger - Accueil

Le ministère des Affaires étrangères français anime et assure la tutelle d’un réseau de vingt-sept instituts de recherches en sciences sociales et en archéologie à l’étranger. A l’origine consacrés aux recherches archéologiques et historiques, la vocation des instituts s’est progressivement élargie à l’ensemble des sciences sociales, en mettant l’accent sur l’étude des sociétés contemporaines. Lieux d’élaboration de savoirs, les centres sont des outils au service d’une coopération fondée sur le dialogue et la meilleure connaissance de l’autre.

univ-lille3.fr

Université Lille 3 - Sciences Humaines et Sociales

Lille 3, Université des Sciences Humaines et Sociales - 20 000 étudiants, 13 mentions de licence, 17 mentions de master, 3 écoles doctorales, 14 laboratoires de recherche dont 4 équipes associées au CNRS - de nombreux partenariats internationaux...

cnrs.fr

Centre national de la recherche scientifique

Le Centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (Etablissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche). Il produit du savoir et met ce savoir au service de la société.

diplomatie.gouv.fr

France-Diplomatie

Ministère des Affaires étrangères et européennes : la France dans les relations internationales

Dernières publications

KUSH

Journal du Service des Antiquités du Soudan (National Corporation for Antiquities and Museums)

Soleb & Sedeinga

La SFDAS vous propose un nouvel ouvrage bilingue en ligne, dédié aux sites de Soleb et Sedeinga.
catalogue bibliotheque

SFDAS - Nos coordonnées :

Ambassade de France à Khartoum (Soudan)
abs. Service de la Valise diplomatique
13, rue Louveau
92438 Châtillon cedex
National Corporation
for Antiquities and Museums
PO Box 178 Khartoum
Soudan
Téléphone et fax :
(00 249 1) 83 78 61 56
Adresse courriel :
sfdas@sfdas.com